Une passerelle est la solution

Nouvelles

 

08 / 06 / 2016

Un nouveau souffle pour les passages à niveau

Vue du Champ des Possibles

Vue du Champ des Possibles

Nous sommes contents de voir que les maires du Plateau-Mont-Royal et de Rosemont-La Petite-Patrie font front commun afin de donner un nouveau souffle au dossier des passages à niveau permettant de relier leurs arrondissements séparés par les rails du chemin de fer du Canadien Pacifique (CP). Dans un « mémoire » officiel, les deux maires résument très bien l’importance historique de cette ligne de chemin de fer qui est devenue – avec l’absence totale de passages à niveau - une réelle cicatrice urbaine entre deux arrondissements en pleine prospérité.

Alors que nous sommes ravis de constater la motivation et l’engagement des deux maires, cela nous rappelle également que le refus obstiné et l’absence totale de collaboration du CP sont une tradition de plus de vingt ans !

C’est ce refus obstiné du CP combiné à la malheureuse impuissance législative de la ville qui nous a poussé à trouver une alternative complémentaire aux passages à niveau : La Passerelle des Possibles.

La Passerelle des Possibles est :

  • Une solution complémentaire puisque qu’elle permet à des milliers d’utilisateurs du transport en commun d’accéder directement au Mile End à partir de la station de métro Rosemont
  • Un projet qui donne une nouvelle fonction aux vieilles voitures de métro MR-63 de la STM en les intégrant à la partie aérienne de la passerelle
  • Un projet pensé, initié et créé par des citoyens montréalais
  • Une structure d’art fonctionnelle qui devient une nouvelle icône de design à Montréal
  • Une solution tout à fait réaliste et réalisable qui règle un problème de très longue date
  • Un projet de durabilité, de créativité et d’innovation pour le 375ième anniversaire de la ville

Pour ces raisons, nous espérons voir la Passerelle des Possibles régler le problème immédiat des traversées illégales des rails du CP en attendant que l’intervention souhaitée du gouvernement fédéral nous permette finalement d’avoir un passage à niveau.

Au nom du collectif derrière La Passerelle des Possibles,

Beat Richert

brichert@ressacmedia.com

514.843.7029 poste 22